Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 07:53

 Mardi-Saint, le 30 mars 2010,

ces quelques mots pour vous annoncer un livre d'hommage à paraître l'an prochain à pareille époque (et donc vers le mardi Saint 2011) et qui retracera avec les précautions d'usage :

- les deux Maîtres qui m'ont précédés sur le chemin de l'alchimie;

- un livre dans le livre consacré à Fulcanelli ( les mises aux points nécessaires )
  et les raisons de diffuser ce sujet avec la lettre de Pierre Dujols à son ami
  Vulcain Solaire (datée du Mardi-Saint 11 avril 1911);

- les différentes filiations ésotériques au coeur du XIXè siècle, quelques traces 
  par divers initiés ( clivage et passerelles entre l'horizon catholique et l'arc-en- 
  ciel maçonnique ) et chercheurs indépendants.

Ce livre ne vous permettra pas de réaliser en 20 leçons la Pierre Philosophale mais sera parsemé de l'esprit de la Tradition toujours recomposée.

IN MEMORIAM  : mardi-Saint 2009, décédait au Chili, Filostène ainé âgé de 85 ans. 

Ad Majorem Dei Gloriam.

Filostène Junior
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

WhiteSpirit 29/08/2010 14:54


Que je suis content de découvrir ici un deuxième site soucieux d'aborder l'alchimie en toute simplicité, avec ouverture publique et – dans la mesure où le sujet le permet – clarté ! Parce qu'à part
ce que j'ai trouvé sur un seul forum d'alchimie, rose-croix, et spiritualité ( http://ora-et-labora.frenchboard.com ), je rencontre bien souvent occultisme, capture des notoriétés ainsi que des
informations à des fins égoïstes, culte du secret mal à propos etc…Vous faites là un excellent travail, selon moi.

A l'opposé, malheureusement, j'observe trop souvent que les laborants alchimistes ne se préoccupent nullement de spiritualité. Ce déséquilibre, je ne le trouve pas chez vous. Ils pensent que
triturer la matière comme le font les chimistes dans leur laboratoire est de l’authentique ALCHIMIE. A mon avis, ils sont à côté de la question. Non pas qu'il ne faille pas œuvrer dans le concret,
mais chimystifier sans référence au Sacré et sans évoluer soi-même vers un mode de perception global, ca me parait s'embourber dans des impasses.

J'attends avec impatience la parution de votre ouvrage en 2011 et je vous souhaite bon courage dans sa réalisation.


29/08/2010 16:36



Et je vous remercie pour vos chaleureux mots d'encouragements, Esprit Blanc.


Vous avez entièrement raison : l'alchimie n'est pas dans une éprouvette, captive malheureuse de l'orgueil laborantin !


La porte de ce merveilleux chemin alchimique est partout dans la nature et à commencer par notre propre antenne (mot peut-être bien désuet aux jours de la sophistication technologique) qui nous
permet de nous transporter dans une autre échelle de vie.


 


Ce dernier terme pour vous donner, partiellement, le titre du futur livre à paraître et que je rédige dès que j'ai quelques minutes de libre, hors de l'épuisante vie quotidienne (je pense surtout
au stress des horaires obligés), et hors du temps majeur qu'est le laboratoire.


Les fragments que vous avez pu lire s'y trouveront repris et ordonnés différemment. La pratique sera l'objet d'une des marches de cette échelle, et nous dirons franchement ce que nous pensons des
différents choix qui s'ouvrent aux chercheurs tout en gardant bien à l'esprit qu'en finalité il n'a qu'une seule voie, une seule matière et un seul Vase.


De celui-ci vous pouvez chaque jour prendre en main son petit cousin, utilisé au quotidien et dont l'épitre du Feu Philosophique de Pontanus fait clairement tinter la " matière " qui est en
alchimie  la "substance " du Voyage.....


Parce que chaque amoureux de la Dame d'Alchimie enfourche son Cheval pour effectuer un bien insolite parcours.


A vous aussi, je souhaite une telle aventure, parce que dans le siècle bien entamé maintenant, rien ne restera en place, et il faudra de la vaillance comme au bon vieux temps du  Frère
Chevalier d'Héliopolis un certain Jacques Coeur.


Amicalement en Hermès et encore merci pour vos propos. 


 


 


 



Touitou 23/08/2010 15:10


Je viens de terminer la lecture intégrale de votre blog et nonobstant les faibles différences de visions qui nous séparent, je rends hommage au travail considérable que vous avez apporté en ce lieu
ainsi que de l'extrême charité dont vous avez fait preuve à l'égard des chercheurs un peu perdus dans l'étroit labyrinthe d'Hermès.
Vous apportez une nouvelle pierre à cet édifice si fragile et débordant de voies improbables.
Je vous remercie par avance du livre relatif à Fulcanelli que vous entendez faire éditer l'an prochain.
Fidèlement en Hermès
R. Touitou


23/08/2010 22:21



Merci Monsieur pour votre patiente et attentive lecture !


J'espère avoir simplement fait entrevoir que mes prédécesseurs ont eu l'ouïe fine en étant à la fois ouvert aux sources anciennes et orientales, dont la Kabbale Juive est une branche très
profonde, et à la fois si enraciné dans les symboles de notre tradition occidentale, avec ses limites et ses partis-pris.


Sachez que le livre qui se prépare actuellement, page après page, sera très ouvert également. Il s'agira d'un  " grand angle " sur le chemin parcouru par mes devanciers et si Fulcanelli sera
un livre dans le livre, il y aura en tout trois degrés ou trois ordres de grandeur à mon évocation.


A force de passer du labyrinthe à l'étoile scel, je dois revenir à l"échelle métallique qui se laisse connaître dans la forte obscurité de la chaleur nourricière.


Merci de vos encouragements, car l'heure est solennelle.


En Hermès je vous salue cher Monsieur


 



Walter Grosse 11/08/2010 22:29


Cher ami,

Je vous remercie une fois de plus. Je n'ai pas de réponse à votre question. Je ne sais pas. D'après mes recherches, l'homme décrit par Eugène Canseliet (s'il a dit la vérité) comme étant Fuclanelli
n'était autre que l'ingénieur Paul Decoeur (1839-1923). Malhereusement, Canseliet est aujourd'hui peu crédible et j'ai écrit mon livre Fuclanelli, un secret violé pour, après tout, démontrer qu'il
a dit la vérité sur la biographie de Fulcanelli, etc.

Cordialement, W.GROSSE


Walter Grosse 08/08/2010 22:12


Bonsoir ami Filostène,

Tous mes voeux de succès pour votre livre sur la véritable identité de Fulcanelli - Vulcain Solaire, qui n'est plus un secret parmi nous. À vous lire.

Cordialement, W.GROSSE


10/08/2010 21:29



Merci à vous, très éminent Walter Grosse.


Faut-il le répéter ici aussi ?  Vous avez été le CHAMPOLLION de Fulcanelli et à ce titre, comment peut-il encore y avoir des exemplaires invendus de votre premier livre paru sous le titre :


" FULCANELLI  un secret violé " édité chez l'auteur en mai 2009.


Amicalement en Hermès



almenara 06/05/2010 22:56


Bonjour,
à propos de l'"auteur parfaitement inconnu des meilleurs spécialistes" dont vous faites citation dans le post LA TRADITION EN ALCHIMIE , il est bien Nicolas Valois (page 158 de l'édition de La
Table d´Émeraude).


Filostène 07/05/2010 20:04



Bonsoir Almanera,


vous avez de la culture ! et de la lecture assurément !


En effet, le passage cité du manuscrit d'Andréas Garrifandus se retrouve quasi tel quel dans le livre premier (des cinq ) de Nicolas Valois. Vous êtes peut-être aussi assidu et connaisseur des
analyses effectuées par les universitaires regroupés dans les publications de très haut niveau d'érudition que furent les revues CHrysopée ?


Vous ne serez donc pas étonné que les citations croisées sont légions dans les manuscrits de la fin de la Renaissance et du XVIIè siècle français. Ainsi, si je vous concède la quasi paraphrase de
Valois dans le manuscrit dont j'ai parlé, vous me concéderez en retour l'origine multiple de la théorique de Nicolas Valois en de nombreux emprunts aux auteurs reconnus comme les plus autorisés
de la fin de la période médiévale.


Ainsi le Splendor Solis reprend dans ses illustrations certains textes bien plus anciens dont Zozime de Panopolis pour ne citer qu'un auteur antique et renommé.


Cordialement en Hermès