Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 19:27

L'édition de notre premier volet en hommage aux Maîtres et prédécesseurs est désormais accomplie.

 

Nous partageons avec vous la couverture et donnons ensuite quelques précisions.

 

fulcanelliexhume.jpg

 

 

 

Ce livre comporte 381 pages et est publié, comme annoncé, par la toute neuve maison d'éditions  " la Pierre Philosophale " spécialisée dans les ouvrages dont l'alchimie est le sujet principal.

 

Nous pensons avoir accompli une partie du chemin de cet hommage, évoqué à plusieurs reprises. 

 

Rappelons qu'à l'origine, nous étions au côté de Filostène senior (qui a catégoriquement demandé l'anonymat à l'instar de certains, et dans son cas personnel, c'était évidemment pour éviter que le monde professionnel qui l'avait cotoyé dans les décennies précédentes continue à ne pas le reconnaître en tant qu'alchimiste !), et donc, nous savions que dire et que réserver au silence.

Depuis, le temps des bouleversements s'accélère et comme dans l'attente d'un gros orage, l'homme feint d'ignorer le danger.

 

Lorsque nous avons peu à peu gagné une place de confiance auprès de cet ancien ingénieur des mines, devenu alchimiste dans le courant de la décennie du milieu du siècle dernier, grâce à la rencontre de David (second prénom de Samuel Cohen Lidiakos) qui étudiait les rayonnements dans le monde du diamant, en marge du grand oeuvre, nous lui fîmes cette question :

 

- Pourquoi donc faire séjourner métal et minerais au creux d'un couloir creusé à même l'argile ?

- Ignorez vous l'action désormais inéluctable des particules diffusées largement depuis les années cinquante, par tous ces irresponsables " grands " dirigeants qui ont nié toutes ces explosions nucléaires faites à ciel ouvert, et répandu progressivement à travers tout l'hémisphère nord, et aussi, par l'Angleterre et la France dans les atolls et les îles du Pacifique sud, ces particules extrêmement nuisibles ?

Et puis, reprit-il, même si ces particules ne venaient pas influencer le processus du GO lui-même (ce qui est le cas si on sait travailler en milieu clos - attention - les quantités de matière, la proportion en air atmosphérique, la résistance des vases, le type de combustible, les phases de fusion-solidification doivent être rigoureusement étudiées et connues à l'avance !), la lumière diffuse agitée par la présence du Soleil est aussi une source qui bloque certains stades de l'Oeuvre ..... Faites donc vos calculs et travaillez d'abord à cru. Parce que la viande cuite ne retourne pas à sa plasticité naturelle.

 

Sur la nocivité des particules nucléaires, nous sommes à l'aube d'un temps nouveau. Les choix qui seront faits bientôt révèleront la capacité de la sphère décideuse à soit privilégier encore la rentabilité financière à toute considération de bon sens sur le devenir humain à moyen terme.

 

Revenons au livre. Oui, nous nous inscrivons à la suite des déductions de Walter Grosse quant à l'identité civile de Fulcanelli.

Sans ambage, Paul Decoeur fut bel et bien Fulcanelli. Nous n'avons pas spécialement énuméré les raisons qui peuvent argumenter cette identification. 

Nous vous laissons découvrir dans ce livre ce qui peut conforter ce choix.

Nous avons aussi donné une autre lecture du "Mythe ". Une lecture recadrée du symbolisme de ce nom permettra au lecteur de se faire une idée de ce qui relie le plus lointain héritage égyptien avec l'histoire récente de l'alchimie.

A ce sujet, le long chapitre sur les Frères Chevaliers d'Héliopolis a pour objet ce filigrane spécial qui relie le Pharaon, pivot du Sacerdoce, avec le Roi médiéval, occidental qui tient une position symbolique parfaitement symétrique, en ayant un pouvoir thaumatugique semblable, qui ne reste effectif, qu'une fois lavée la blessure que Philippe le Bel infligeat à l'union du Prêtre guerrier ou Chevalier de la Terre Sainte avec le Trône, français en l'occurence, et qui provoquât un tel déséquilibre en occident à partir de 1314.

 

A propos de Fulcanelli, nous ne pouvons que vous exhorter à lire deux autres livres qui paraissent avec le nôtre aux mêmes éditions :

 

NICODEME : LE MAÎTRE SECRET DE FULCANELLI  livre étonnant, tout entier écrit dans un état d'esprit que nous pouvons qualifier de dignité et respect de la sphère spirituelle en tant que telle - qualité devenue bien rare à notre triste époque ;

  et  le second livre de Walter Grosse qui reprend une partie des éléments de ses passionnantes recherches sur le grand Maître français, mais y ajoute encore nombre de nouvelles découvertes, ce qui fait de ce nouvel opus un incontournable :

WALTER GROSSE : LE PUZZLE FULCANELLI . 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Vigilant 31/03/2011 11:17


Que de remue ménage, autour de ce collectif...
Je pense que le plus bel hommage que l'on puisse lui rendre c'est de travailler pour perpétuer la voie.
Le reste n'est finalement que bla bla...