Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 10:31

Voici quelques photos du Fulcanelli exhumé publiées en noir et blanc dans l'édition actuelle.

Paul-Decoeur.IMG_0001.jpg

 

L' ingénieur Paul DECOEUR  à Noël 1874. Agé de 35 ans.

 

 

 

 

 

chevaliers-de-l-enneade.IMG_0003.jpg ci-contre :

 

Samuel David COHEN LIDIAKOS en 1906 en visite chez un cousin à Bruxelles. Cinq ans plus tard, il entrera au service, temporaire, de Pierre DUJOLS de Valois.

 

cimetiere-ancien.jpg

 

Ce cimetière ancien ouvre la première partie : Fulcanelli exhumé (premier échelon de l'échelle d'Alchimie)

 

 

ulma-l--une.jpg

 

Dans l'esprit d'Egard Allan Poe, la matérialisation de la vision au sein même d de l'obscure matière boisée. Ou les deux aspects de l'Âme.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laurent 08/04/2011 13:55


Bonjour à tous et à toutes,

Maintenant que le voile est définitivement levé sur l'identité civil de Vulcain Solaire, assez curieusement, il conserve une aura de Mystère, sans doute alimenté par la Lumière dont il fut
bénéficiaire au début du XXème siècle...

Laurent


08/04/2011 16:59



Bonjour Laurent,


je pense plutôt qu'il ne faut pas conclure trop vite ! Tant que nous n'avons pas de confirmation de ce que nous avons avancé, qui ne pourrait venir que de personnes parfaitement au courant des
tenants et aboutissants du mythe Fulcanelli, nous ne pouvons que livrer nos témoignages, continuer à réfléchir ou investiguer afin d'obtenir la confirmation en question.


Et puis, si vous avez lu le Fulcanelli exhumé (et quelque chose me fait penser que c'est le cas) la dimension du mythe Fulcanelli dépasse largement le simple horizon biographique. Et
donc, ces fameux livres sont pour toujours, une magnifique invitation à rencontrer l'alchimie, ses mystères, ses symboles, leur connexité au sacré, l'ouverture sur un magnifique domaine
spirituel....


L'ouverture du jardin des philosophes est réservée aux patients, aux humbles, et surtout aux êtres de la vraie Foi. Que la quinzaine de Pâques qui débute par un réel printemps vous soit propice,
cher Laurent, ainsi que chaque lectrice ou lecteur. En alchimie.